Le réseau des professionnels de la nature

Accueil Actualités Métiers Le dialogue territorial, une filière métier en construction

Le dialogue territorial, une filière métier en construction

14/03/2016

Pour répondre aux enjeux de gestion des ressources et espaces naturels, les dispositifs participatifs se généralisent. Mettre en place un projet, accompagner une politique ou intervenir au quotidien, ces missions interviennent sur un territoire, avec ses acteurs et ses habitants.

Le nombre croissant et la diversité des organisations concernées par ces dispositifs font qu'il existe aujourd'hui un besoin, non couvert, des professionnels de développer connaissances et compétences pour les mettre en œuvre.

Concertation, consultation, démarche participative… ces concepts et techniques sont abordés, théorisés depuis parfois de nombreuses années mais la mise en pratique a généralement débuté au gré des situations, par expérimentation et sans formation préalable approfondie. Ces expériences ont permis de faire évoluer et de développer les connaissances et savoir-faire.

Des métiers émergents

Les postes concernés appartiennent aux domaines de l’environnement, de l'aménagement du territoire ou du développement local. Ils relèvent donc de services potentiellement différents selon l’organisation du territoire concerné.
Que ce soit au sein des collectivités territoriales, structures publiques ou privées de gestion d'espaces naturels, associations de protection de la nature, bureaux d’études... les emplois existants ont dû s’adapter au déploiement de cette nouvelle manière de traiter avec le territoire, d'une volonté de consultation voire de co-construction d'un projet.
Aujourd'hui il existe des médiateurs ou animateurs territoriaux, de développement local, pilotes de dispositifs participatifs… Des postes dédiés commencent à voir le jour. Ils mettent à contribution des compétences particulières autour de nouvelles missions : de nouveaux métiers à part entière se dessinent. Une réflexion est en cours pour éventuellement les étudier de plus près.

Et des pratiques à structurer : création d'une formation longue et qualifiante

Pour préparer à ces métiers, l'Aten et l'Ifrée expérimentent à leur tour une formation pour répondre aux besoins exprimés, et le résultat semble à la hauteur de l'ambition.

En effet, la première promotion de la formation qualifiante « Pilote de dispositifs participatifs » est maintenant bien avancée, les stagiaires se professionnalisent sur le sujet et se plongent dans les missions d'ingénierie qu'ils ont a réaliser. Ils appréhendent l'ampleur du sujet, de l'exigence méthodologique et des compétences nécessaires. Ils prennent également conscience de la portée des missions qui sont les leurs, et qu'ils pourront plus encore développer.  

Un atout pour leurs structures, qui ont pris le pari d'envoyer des personnels en formation longue. Les employeurs ont découvert à cette occasion la richesse de ces nouvelles missions, et souhaitent maintenant étudier les perspectives ainsi créées.

A noter : les inscriptions sont ouvertes et il reste des places ! Contactez-nous pour tout renseignement.

En ligne :

Pour en savoir plus

Contact Aten

Hélène Ruscassié, chargée de formation et des métiers
helene.ruscassie@aten.espaces-naturels.fr / 04 67 04 30 30